Buke bikes adopté par les stars du Quiksilver et Roxy Pro France

Publié le : 11/12/2018 16:03:25
Catégories : BUKE BIKES , E-BIKES , FAT BIKE , VELOS ELECTRIQUES

Kanoa Igarashi est désormais un fidèle de Buke

Good news, la caravane des surfeurs de la World Surf League fera halte à nouveau sur les spots d'Hossegor, Seignosse et Capbreton du 3 au 13 octobre prochains. Depuis quatre ans que Buke bikes s'est lancé, de plus en plus de surfeurs, garçons et filles du tour pro, décident de troquer leurs voitures pour un vélo électrique de notre marque, adapté à leurs attentes, avec leurs pneus de type fat bike, un cadre beach cruiser et leur excellente motricité dans le sable. Ils (et elles) se déplacent ainsi de manière écolo et stylée en ville et le long de la plage pour aller s'entraîner sur des spots moins fréquentés, avec leurs planches bien calées dans des surf-racks.

Les super champions Gabriel Medina, Mick Fanning et les cadors du team Rip Curl ont été des précurseurs Buke avec le Surfliner et le Wood'e.

Lors de l'édition 2018, de nouveaux riders sont venus toquer à la porte du shop Buke bikes à Notre Dame, près du Jo & Joe pour repartir au guidon d'un nouveau Wood'e ou Surfliner.

Ace Buchan, Griffin Colapinto, Kanoa Igarashi et son frère ont rejoint le vétéran Tom Carrol et le big wave rider français Benjamin Sanchis dans ce hall of fame. D'autres surfeurs comme Miki Picon et Jeremy Flores ont convaincu leur entourage de rouler en Buke.

Chez les filles, toute la team Roxy menée par leur manager Mathias Maalem, s'est convertie elle aussi à la mobilité électrique avec les nouveaux Wood'e fit girl, le Wood'e girl classique et même le Surfliner.

Stephanie Gilmore, la championne du monde en titre roulait en e-bike Buke tout comme les délicieuses Bruna Schmitz, Kelia Moniz, Zoé Grospiron, Vahine Fierro, championne du monde junior WSL.

Zoé Grospiron une Roxy girl de charme séduite par l'e-bike Buke

Partager ce contenu